Une bibliothèque des Lumières

Benjamin Constant

Livre finaliste du Prix Goncourt de la biographie 2022

« A la fin de sa vie, Benjamin Constant déclarait : « Je veux qu’on dise après moi que j’ai contribué à fonder la liberté en France. » La postérité ne lui a pourtant pas rendu suffisamment justice, célébrant plutôt le romancier d’Adolphe, chef d’œuvre pionnier de l’autofiction, que le combattant inlassable de « la liberté en tout », selon son expression. Né en 1767 à Lausanne dans une famille protestante d’origine française, orphelin de mère dès sa naissance, il mena une existence vagabonde à travers l’Europe, où il se fit remarquer aussitôt par la puissance de son esprit et son extraordinaire facilité d’expression, ainsi que par ses amours erratiques et ses dettes de jeu. En 1795, formant avec Germaine de Staël un couple exceptionnel et orageux, il s’engage en politique.

Par la plume et par l’action, sa ligne ne variera jamais : conjurer la tentation totalitaire par un gouvernement représentatif équilibré et garantissant toutes les libertés, celle de la presse comme celle des Noirs. C’est pourquoi il s’opposa vivement à l’Empire autoritaire puis à la Restauration réactionnaire. Parmi ses innombrables écrits et discours, les Principes de politique furent le bréviaire de la jeunesse libérale, et ses obsèques, en décembre 1830, donnèrent lieu à Paris à une énorme manifestation de foule, qui saluait la liberté faite homme. Dans une démocratie en crise, Benjamin Constant est plus actuel que jamais. »

Léonard Burnand, Benjamin Constant, Perrin, 2022, 380 p, CHF 30.-

Revoir la discussion du 5 juin 2022

Une bibliothèque des Lumières

Héritier de l’esprit qui anime l’Encyclopédie d’Yverdon (1770-1780) et son promoteur Bartolomeo De Felice, le Musée d’Yverdon et région propose au printemps 2022 un nouveau cycle de discussions consacrées à l’actualité éditoriale et muséographique autour de la Suisse des Lumières

Partage: