Dispatchwork ou le « Projet LEGO »

Sur une idée originale de Jan Vormann

De manière ludique, redécorons ensemble les murs du Château ! Une façon d’ajouter de la couleur et de nous sensibiliser à la conservation de notre patrimoine

L’artiste franco-allemand Jan Vormann est féru d’art visuel et de patrimoine. Depuis plus de 10 ans, son projet Dispatchwork écume le monde : en Afrique du Sud, aux États-Unis, en Asie, il est aussi largement représenté en Europe. Tout au long de la saison, il se développera dans le Château d’Yverdon-les-Bains et pour cela, nous avons besoin de vous ! Rendez-vous le 10 septembre pour la journée d’inauguration de ce projet éphémère qui consiste à combler les fissures des murs avec les célèbres briques de LEGO.

Nous collaborons pour l’occasion avec l’Association pour la Restauration du Château d’Yverdon (ARCHY) et nos voisin·es de L’Echandole

Restaurer le château

D’ici 2025, les quatre tours du bâtiment connaîtront une phase de restauration importante, financée par la Ville et l’ARCHY. À notre échelle, nous ajoutons également une petite brique à l’édifice ! Dispatchwork est en effet un concept de réparation des monuments et des espaces publics. Grâce aux propriétés du LEGO, Jan Vormann a eu l’idée de panser les plaies de ces murs décrépis, qu’on ne regarde plus à force de passer devant. Les couleurs et l’originalité de la démarche nous permettent de poser un regard neuf sur les monuments de la Ville, quels qu’ils soient. Au Musée d’Yverdon et région, nous avons trouvé que la courette intérieure et le jardin du château étaient parfaits pour laisser parler votre créativité, et donner un nouveau souffle à ce bâtiment daté de 1259. Même si nous avons la chance d’y travailler au quotidien, nous avons tendance
à l’oublier !

Collaboratif et évolutif

Dispatchwork est aussi un projet autonome et participatif ! Du 10 septembre au 2 octobre, il vous sera possible de faire avancer cette fresque multicolore à pendant divers ateliers participatifs. D’ici là, vous pouvez apporter vos propres LEGO pour y collaborer, ou piocher dans ceux que nous mettrons à disposition.

L’appel aux dons de LEGO est d’ailleurs lancé : si vous en avez qui ne vous sont plus utiles, venez les déposer au musée  !

© Jan Vormann


Partage: